Raconte-moi la radio

La station transcontinentale

L'émetteur et le bâtiment d'exploitation

L'image ci-dessous montre le bâtiment principal de la station.

Cliquer pour agrandir l'image

Il comportait la salle des émetteurs avec les groupes HF, une salle pour les groupes électrogènes de secours, les locaux d'entretien, une salle de veille et des bureaux.

Le bâtiment était construit sous l'antenne qui était en 2 parties et permettait soit une émission unique soit des émissions multiples suivant le couplage des émetteurs.

Cette station était équipée de 4 alternateurs hautes fréquences entraînés par des moteurs à courant continu (moteurs shunt) :

  • 2 de 250 kW antenne (3000 t/min - 20,4 kHz) 
  • 2 de 500 kW antenne (2500 t/min - 15 kHz).

Les installations étaient équipées d'Alternateurs Haute Fréquence conçu par Messieurs Béthenod et Latour et réalisé par la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques (SACM) à Belfort.

L'image ci-contre montre l'une des 2 machines de 500 kW de l'émetteur transcontinental.

Alternateur HF de 500  kW (cl. Société française radioélectrique)

Cliquer pour agrandir l'image

Station électrique de secours de Sainte-Assise
L'alimentation électrique était assurée par le réseau (Centrale thermique de Montereau à proximité) et par des groupes diesels de secours :
  • 2 groupes de 1500 CV (1100 kW)
  • 2 groupes de 90 CV (66 kW)

L'antenne

L'antenne de la station transcontinentale était de type en nappe. C'était une installation dont on imagine mal aujourd'hui, les dimensions gigantesques.

Elle comportait 20 fils parallèles portés par 16 pylônes métalliques haubanés de 250 m de hauteur et distants de 400 m. Elle couvrait une surface de 2,8 km de long sur 400 m de large.


Schéma de couplage d'un alternateur de 250 kW avec l'antenne

L'antenne était de même type mais 2 fois plus grande que celle de LYON la DOUA.


LYON-la-Doua (200kW)

BORDEAUX-Lafayette (500 kW)

PARIS - Sainte Assise (1500 kW)

Accroissement de la tailles des antennes des grands émetteurs français de 1915 à 1921

la prise de terre

La prise de terre de la station transcontinentale de Sainte-Assise de type "à terres multiples équilibrées" était une structure énorme constituée de 80 km de fil de cuivre enterrée sous l'antenne et couvrant une superficie de 180 hectares comme l'antenne.


Sources :

  1. Le Dictionnaire des Inventeurs et des Inventions - LAROUSSE
  2. Encyclopédie Pratique de Mécanique et d'Electricité QUILLET - 1928
  3. La Science et la Vie N° 58 de septembre 1921

© 2000-2007 Pierre Dessapt