Raconte-moi la radio

Claude POUILLET

Né à Cusance dans le Doubs le 16 février 1790 et mort à Paris le 14 juin 1868.

Claude POUILLET

Claude Pouillet, ancien élève de l'École Normale Supérieure (1811), obtiendra la chaire de physique au collège Bourbon en 1819.

En 1827, il sera nommé professeur de physique des enfants de Louis-Philippe .

Il sera l'adjoint de Jean-Baptiste Biot et de Gay-Lussac à la Faculté des Sciences de Paris pour le cours de physique, professeur à l'Ecole Polytechnique et Directeur du Conservatoire des Arts et Métiers.

Il sera député du Jura sous la Monarchie de Juillet (1830-1848) et sera contraint de démissionner de ses fonctions universitaires à la suite du coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte, du 2 décembre 1851, après avoir refusé le serment exigé aux fonctionnaires.


Ses principaux travaux portent sur la compressibilité des gaz et surtout sur les lois expérimentales relatives à l'intensité du courant électrique dans un circuit fermé.

Il retrouva les lois d'Ohm par la méthode expérimentale et introduira la notion de force électromotrice et de résistance interne des générateurs.


Boussole des tangentes

U=E-rI

Il a inventé de nombreux appareils de mesure :

- un pyromètre magnétique pour la mesure des températures

- un pyro-héliomètre avec lequel il fit les premières mesures quantitatives de la chaleur émise par le soleil (constante solaire dont la valeur vaut environ 1367 W/m²).

Il est aussi l'inventeur vers 1825 de la boussole des tangentes ancêtre du galvanomètre dont un modèle est représenté ci-contre.



Claude Pouillet sera élu membre de l'Académie des sciences en 1837.




Boussole des tangentes mise au point par POUILLET

Sources :

  1. Encyclopédie LAROUSSE.
  2. sites Internet dont site Wikipedia

© 2000-2007 Pierre Dessapt