Raconte-moi la radio

Comment élever une antenne de grande hauteur ?


Différents dispositifs ont été utilisés par les pionniers de la radio pour élever les premières antennes qui étaient en général de très grande dimension.

Les ballons et les cerfs-volants ont été utilisés pour des essais de courte durée bien avant l'implantation d'antennes fixes sur pylônes métalliques de grande hauteur.

Ces solutions étaient en effet de mise en oeuvre rapide et ne nécessitaient pas d'investissement lourds.

De plus, à l'époque, l'armée qui était souvent impliquée dans ces développements disposait de ce type de matériel à usage de surveillance aérienne.



Les Grands Ballons

Ballon "porte antenne" utilisé par l'armée vers 1905

En France, le Commandant FERRIE réalisera dès 1903 des essais de liaisons radio entre Paris et les places-fortes de l’Est de la France.

Il débuta ses essais en employant les grands ballons de l’aérostation militaire pour soutenir des antennes de 300 à 400 mètres de longueur.

Il suffisait de fixer un fil conducteur au ballon et l'antenne était rapidement opérationnelle.

Une solution intéressante en temps de guerre ?

Pas certain, si on en juge, d'après l'image d'époque ci-dessous, à la logistique à déployer pour lancer ces énormes engins !

De plus, on peut penser que le succès de l'opération restait très lié aux conditions météorologiques. Pas question sans doute de lancer ces "bombes volantes" gonflées à l'hydrogène par temps d'orage ou par grand vent !!




Démonstration de lancement d'un ballon militaire
Casablanca - Maroc (Vers 1910)

Le Cerf-Volant



Le cerf-volant est aussi un engin capable de déployer une antenne. Encore faut-il qu'il puisse hisser dans les airs un fil de cuivre assez lourd et qu'il soit suffisament stable pour permettre à l'opérateur radio de travailler correctement.

Un cerf-volant plat n'aurait pas la force portante nécessaire pour maintenir une antenne et sa stabilité ne serait pas suffisante.

Dans son livre sur la "téléphonie sans fil à bon marché" édition 1922, Ernest COUSTET préconisait l'emploi de "cellulaires" du type Chanute perfectionné par le capitaine Sacconey.

Ce porte-antenne aérien devait avoir au moins un mètre de hauteur.



La remarquable image ci-contre, photo de Jacques de Thézac, montre un Essai de cerf-volant T. S. F. à bord du yacht "Pen Huel".

La photo est datée de 1910. Le cerf-volant semble bien être du type Chanute présenté ci-dessus par Ernest Coustet.

Cette photo, d'un réalisme remarquable, apporte la preuve que dès le début du siècle dernier les marins bretons étaient bien au fait des technologies naissantes et avaient bien saisi l'intérêt de la mise en oeuvre de la TSF dans la navigation côtière.

Photo : Fonds Jacques de Thézac / Abris du Marin. Collection Musée départemental breton, Quimper

Fichier PDF

Pour mémoire, Jacques de Thézac (1862-1936), philantrope et remarquable photographe, est surtout connu pour être l'un des pionniers de l'Action Sociale Maritime. Il a été le fondateur en 1899 de l'oeuvre sociale LES ABRIS DU MARIN, l'une des rares associations à venir en aide aux marins et familles de marins en difficultés au début du siècle dernier.

ooOoo

Pour élever une antenne de TSF, il suffit de remplacer la ficelle par un fil conducteur ; par exemple un fil de cuivre. Mais attention à ne pas mettre en oeuvre le dispositif par temps d'orage sinon gare à la foudre. Souvenez vous des travaux de M. Benjamin Franklin !

Ernest COUSTET attirait l'attention de ses lecteurs dans un paragraphe particulier de son livre appelé "PRECAUTIONS ESSENTIELLES".

Il précisait les points suivants relatifs aux méfaits de l'électricité atmosphérique :

"Le potentiel entre le sol et l'atmosphère croit avec l'altitude d'environ 150 Volts par mètre ..... non seulement il faudra s'interdire de lancer le cerf-volant par temps orageux, mais il faudra en temps normal s'assurer d'une bonne prise de terre et y relier directement l'antenne.

Celle-ci ne sera reliée au récepteur qu'au moment de l'utilisation et la mise à la terre sera refaite immédiatement après les essais."

A l'attention des lecteurs qui voudraient refaire une telle expérience rappelons ces consignes de prudence :

Méfions-nous des caprices de l'électricité atmosphérique et ne jouons pas avec la foudre.



Démonstration de mise en place d'une antenne de télégraphie militaire
Ballon cerf-volant porte-antenne
Grandes manoeuvres du Centre (1907)

Le Lévitor

Marconi lui-même a employé des cerfs-volants pour élever ses premières antennes de radio.

C'est le dispositif qu'il a utilisé par exemple à Terre Neuve pour déployer une antenne de 122 m, lors des essais de liaison radio entre Poldhu en Angleterre et Saint Jean de Terre Neuve le 12 décembre 1901.

L'image ci-contre montre le type de cerf-volant utilisé.

Grâce à un tel engin, vers 12 heures 30, heure locale de Terre Neuve, Marconi recevait le signal "S" transmis en morse en provenance de l'autre coté de l'Océan Atlantique.

Ce dispositif sera ainsi utilisé dans le domaine militaire pour élever les premières antennes de TSF.

Mais savez-vous que le cerf-volant utilisé par Marconi à Terre-Neuve était le Levitor inventé et breveté par un certain Baden Fletcher Smyth BADEN-POWELL (1860-1937), capitaine dans le régiment des Scotts Guards de sa Gracieuse Majesté.

Il est surtout considéré comme l'un des pionniers de l'aéronautique militaire en Angleterre ce qui lui valu d'être nommé President de la Royal Aeronautical Society et membre de la Royal Geographical Society.

Il servit en France et en Belgique pendant la guerre de 14/18.

Son "LEVITOR KITE" n'était pas un appareil unique, mais une chaîne de six cerfs-volants hexagonaux.

Le modèle utilisé par Marconi à Terre-Neuve avait, d'après certains documents, une envergure de 11 x11 m et une surface d'environ 84 m2. Celui représenté sur l'image ci-dessus semble sensiblement plus petit.

Général Robert S. BADEN-POWELL

Baden était le jeune frère du célèbre Général Robert StephensonBaden-Powell (1857-1941) fondateur du scoutisme.

C'est parce que B.F.S. Baden-Powell ne réussit pas à convaincre la hiérarchie militaire britannique d'investir dans le cerf-volant, qu'il acceptera les propositions de Marconi pour justifier de l'utilité de portage de son cerf-volant.

L'histoire raconte que Marconi qui maintenait de bonnes relations avec les militaires britanniques avait rencontré Baden-Powell à Wimereux et que celui-ci s'était montré très intéressé par les travaux sur la TSF.

Le document ne dit pas s'il s'agissait du Capitaine ou du Général !

C'est pour éviter l'emploi de tels dispositifs, difficiles à mettre en oeuvre, surtout en zone urbaine bien sûr, que le Commandant Ferrié eu l'idée d'utiliser la Tour Eiffel comme support fixe d'antenne radio.

Le Gibson Girl

Ce cerf-volant a fait partie de l'équipement de sauvetage des aviateurs américains durant la seconde guerre mondiale.

Lorsqu'un avion tombait en mer, l'aviateur récupérait cet ensemble.

Il l'assemblait et faisait voler le cerf-volant auquel était relié un fil métallique.

Il reliait ce fil, qui constituait une antenne efficace, à une radio et de cette façon, il lui était possible d'envoyer un message pour obtenir du secours.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cet équipement.



ooOoo



Premiers essais de télégraphie sans fil de Marconi en décembre 1901
l'antenne expérimentale est portée par un cerf-volant (sans doute le Levitor de Baden-Powell)
Dessin de F.C.Dickinson - from a sketch by J W Hayward

Un grand merci à Philippe Lefebvre de Fécamp, cerf- voliste avéré et passionné, qui m'a apporté les informations sur le Levitor et son histoire.

Merci au Musée Départemental Breton et à Monsieur Simon Le Rhun, Président de l'association Les Abris du Marin qui m'ont autorisé à publier la photo de Jacques de Thézac. Cette image est issue d'une collection de 4000 plaques de verres qui constituent Le Fonds de Thézac/Les Abris du Marin et qui sont conservées au Musée de Quimper.

96 de ces photographies ont fait l'objet d'un livre remarquable - texte de Philippe Le Sturm et Yves Guesdon - Marins pêcheurs de Cornouaille - publié aux Editions Palantines.

Sources :

  1. Les sites web sur le cerf-volant.
  2. La téléphonie sans fil à bon marché - Ernest COUSTET - Librairie Hachette Paris Edition 1922
  3. L'Amateur de TSF - Joseph ROUSSEL - Librairie Vuilbert Paris Cinquième édition 1924
  4. Marconi et la Radio - Steve PARKER - Editions du Sorbier.
  5. The Graphic. Numéro de janvier 1902
  6. pinetreeweb.com/bp-brother-baden.htm

© 2000-2007 Pierre Dessapt