Raconte-moi la radio

Jules VIOLLE

Physicien français né à Langres en 1841, mort à Fixin près de DIJON en 1923.

Il fit ses études à l'Ecole normale supérieure de Paris d'où il sorti avec le grade de docteur ès sciences en 1870. Il fut successivement professeur à la faculté des sciences de Lyon (1883) puis maître de conférences à l'Ecole normale supérieure (1890). En 1891 il fut également professeur au conservatoire des Arts et Métiers.

En 1897, il sera nommé membre de l'Académie des Sciences en remplacement de Fizeau.

Dans la continuité de travaux réalisés par POUILLET vers 1835, il réalisa les premières détermination de la constante solaire (Mont Blanc 1875).

Actinomètre de Violle

En 1881, il proposera un étalon d'intensité lumineuse indépendant des propriétés de l'émetteur de lumière (Etalon Violle).

L'étalon Violle correspond à la lumière émise par 1 cm2 de platine en fusion.

L'unité légale actuelle est le Candéla (cd).

1 violle = 20.17 cd

Jules VIOLLE perfectionna et inventa un certain nombre d'appareils de mesure du rayonnement dont cet actinomètre d'un modèle nouveau.

Il inventa, en 1882,  le calorimètre à refroidissement, dont le principe est utilisé dans certaines bouteilles isolantes. 

On doit aussi à Violle une théorie sur la formation des geysers, des recherches sur l'origine de la grêle et les moyens de la combattre.

Il est un des premiers à avoir proposé l'exploration de l'atmosphère par ballons-sondes.

Jules VIOLLE a eu cinq fils, James (né en 1876), Bernard (né en 1877), Louis (né en 1881), Henri (né en 1882) et Gabriel (né en 1888).

Henri fut médecin et James Intendant Général des Armées.

ooOoo

Jules Viole aurait-il été le vrai nom du célèbre alchimiste FULCANELLI, dont l'identité serait restée littéralement, "in-VIOL-lable" pendant de longues années !.... comme le pense Patrick RIVIERE, historien et spécialiste des Religions et des Mythes ?

Le paranormal, l'ésotérisme, le surnaturel, la magie noire font encore rêver les Hommes de nos jours ! Laissons les rêver !


Sources :

  1. Le Petit ROBERT 2 - Dictionnaire universel des noms propres.
  2. Sites web

© 2000-2007 Pierre Dessapt