Raconte-moi la radio

Adolf SLABY

Physicien allemand né le 18 avril 1849 à Berlin et mort dans cette même ville le 6 avril 1913.

Qui se souvient aujourd'hui en Allemagne d'Adolf Slaby , ce pionnier de la radio qui réussit vers 1897, les premiers essais de transmission d'informations sans fil ?

Adolf était le fils d'un relieur de Berlin. Très jeune il se montra très intéressé par les mathématiques et la mécanique et étudiera à la Berliner Gewerbeakademie puis à la TH Charlottenburg (Technische Hochschule) école d'ingénieur bien connue à Berlin.

Il suivra les cours de professeurs de grande valeur tels Louis Schwarzkopff qui enseignait la construction mécanique et Franz Reuleaux qui enseignait les mathématiques.

Pour terminer et compléter ses études, il étudiera les mathématiques à l'Université de Jena où il rencontrera le Dr Phil.

Diplôme en main, il obtient un poste à la Gewerbeschule de Postdam où il entreprendra des expérimentations sur les machines à combustion interne. Il développera une théorie (Theorie der Gasmaschinen) qui sera reprise dans la théorie des moteurs à explosion (Ottomotor-Entwicklung).

Vers 1875, Berlin était le centre des recherches en électro-technique avec la présence de Werner von Siemens et de ses laboratoires. Slaby fréquente le club de ces chercheurs qui travaillent autour des usines SIEMENS .

En 1876, il sera nommé membre de la Gewerbeakademie de Berlin et peut ainsi s'intéresser aux recherches dans des domaines aussi variés que les machines électriques de puissance, la télégraphie ou l'électromécanique.

En 1883, il est nommé professeur d'électrotechnique à la Technische Hochschule de Charlottenburg. Il sera rapidement reconnu comme un éminent spécialiste des techniques nouvelles liées à l'électricité.

A la suite d'une relation personnelle avec Sir William Henry Preece (1834 - 1917) le patron de la Poste en Angleterre, il est invité avec son assistant Georg Graf von Arco à suivre les travaux de Marconi.

C'est ainsi qu'il assiste en mai 1897 aux essais de Marconi sur le canal de Bristol où le savant italien réussit une liaison sans fil sur 5 Km. Staby de retour dans son laboratoire était bien décidé à mener ses propres recherches et à battre rapidement ce premier record.

Les expérimentations ne seront laborieuses

A l'aide d'un inducteur de sa fabrication relié à une antenne couplée, Slaby commence à transmettre les ondes électromagnétiques générées par l'étincelle qui jaillit entre deux sphères métalliques. Pour améliorer le fonctionnement de son dispositif, il fixe l'antenne sur le chateau d'eau de l'usine chimique A. Beringer de Salzufer. Le coeur du récepteur qui capte ces ondes électromagnétiques est un détecteur de son invention qu'il appellera Fritter et qui est composé d'un petit tube rempli de gaz et qui comporte une électrode recouverte d'une fine couche de nickel.

En octobre 1897, Adolf Slaby réussit une liaison de 21 Km entre Rangsdorf et Schöneberg prés de Berlin, en utilisant une antenne supportée par des ballons.

Sous son impulsion, en 1903, AEG et SIEMENS AG créent la Gesellschaft für drahtlose Telegrafen m. b. H. System Telefunken, plus connue sous le nom de TELEFUNKEN.

Adolf Slaby prendra sa retraite en 1912 après avoir écrit de nombreux ouvrages sur les techniques de la TSF.



Enveloppe de premier jour - Avril 1974 - Slaby

© 2000-2007 Pierre Dessapt