Raconte-moi la radio

Jacques de Romas

 Physicien français né à Nérac le 13 octobre 1713 et mort dans cette même ville le 21 janvier 1776.

Jacques de Romas

Jacques de Romas est né au nord de la région de l'Armagnac pas très loin d'Agen.

Dans cette superbe ville de Nérac en Albret, où il vit le jour, séjourna Marguerite d'Angoulême soeur de Francois Ier, Henri de Navarre le futur Roi Henri IV et  Haussman y fut le sous-préfet avant d'habiter à Paris.

Tout en remplissant des fonctions de magistrat, De Romas s'adonna avec passion à son goût pour les sciences.

En 1750, il invente un instrument qui fut appelé brontomètre (du grec brontê = tonnerre) et qui devait préserver de la foudre dont De Romas avait identifié l'origine à l'électricité.

Le 12 juillet 1752, dans une lettre à l'Académie de Bordeaux, il rend compte de ses observations sur l'électricité obtenue avec une barre isolée et exposée à l'air en temps d'orage.

Sans avoir connaissance des travaux de Benjamin Franklin, il invente le cerfs-volant électrique et fait de nombreuses expériences.

Durant l'été 1753, il réalise à Clairac en compagnie de François de VIVENS (1697-1790), philosophe des Lumières et intime de MONTESQUIEU, une série d'expériences publiques  qui auront un grand retentissement. 

Le 7 juin a lieu une démonstration au cours de laquelle De Romas tire des étincelles, puis de véritables lames de feu de plus d'un pied de long. Ultérieurement, il arrivera, non sans avoir été contusionné plusieurs fois, à tirer avec son "excitateur" des lames de feu de plus de trois mètres, accompagnées de claquements sonores impressionnants.

Au château de Tampouy, il met au point le premier paratonnerre.

Il sera membre de l'Académie des Sciences de Paris en 1764. Celle-ci lui reconnaîtra la priorité sur Benjamin Franklin pour le cerf-volant électrique, Franklin restant l'inventeur du paratonnerre.

Expérience de Romas dans les rues de Nérac (7 juin 1753)
(d'après une gravure ancienne)

Sources : 

  1. Le Dictionnaire des Inventeurs et des Inventions  - LAROUSSE
  2. Les sites web sur Nérac et Clairac
  3. L'électricité - Max de Nansouty -Boivin & Cie Editeur - Paris 1911
© 2000-2007 Pierre Dessapt