Raconte-moi la radio

La station Radio de Basse-Lande

Brains au sud de Nantes est une commune typique du Pays de Retz.

Au lieu-dit la Basse-Lande, sur la commune, les nostalgiques de la T.S.F (Télégraphie Sans Fil) se souviennent qu'un poste de transmission de grande puissance fut édifié ici, en 1917, par la Marine Nationale.

Il servait pour les liaisons avec les navires en mer.

Station télégraphique de Basse-Lande

A cette époque, ce site, unique dans l'Ouest de la France, comportait une dizaine de pylônes d'une hauteur de 180 mètres.

L'antenne mesurait 1 km.

L'alphabet morse (. -. -- --- .-. ... .) était de rigueur pour ces transmissions télégraphiques à longue distance !

Cliquer sur les images suivantes pour les agrandir

Le premier émetteur installé était un émetteur à arc d'un modèle identique à celui en place à la même époque sur la Tour Eiffel.

Les navires pouvaient capter cette station dès leur sortie du port de New-York , ce qui était une performance exceptionnelle due à la conception remarquable de l'installation.

C'est aussi depuis ce site qu'ont été réalisées les premières liaisons en duplex avec des dispositions qui permettaient de recevoir des messages lointains depuis des postes de réception situés à moins de 3 Km de l'émetteur sans interférence avec celui-ci.

Une prouesse technique rendue possible suite aux travaux du lieutenant de vaiseau de Bellescize, un des meilleurs spécialiste de la TSF de l'époque.

Cliquez
Vue sur les bâtiments techniques et administratifs.


Ces stations de grande puissance perturbaient localement très fortement la réception des auditeurs locaux. Ainsi dès 1920, les amateurs de radio se plaignirent à l'autorité maritime des nuisances causées par les émissions de la station de Basse-Lande.


Un Bulletin officiel des P.T.T de l'année 1938 rapporte une intervention faite à ce sujet au Congrès de la Défense contre les Parasites de cette même année.

... Rappelons l’affaire de la station de la Marine à Basse-Lande, prés de Nantes, station qui brouille les réceptions, dans toute la région depuis 1920. Or le 13 novembre 1937, le président du Radio-Club de Nantes signala qu'il venait de recevoir une lettre du commandant de cette station lui demandant “dans quelle mesure ses émissions brouillaient les réceptions des auditeurs régionaux”. Il ne faut jamais désespérer, même au bout de 18 ans ...



Vue actuelle du site

Reste d'un ancrage de pylône

Vue d'un ancien bâtiment


Source :

  1. Encyclopédie Pratique de Mécanique et d'Electricité QUILLET - 1928
  2. Radio-amateurs. Bulletin de l’Association Haut-Rhinoise des Amis de la Radio. N°1 janvier 1939 et N° 3 mars 1939
  3. La T.S.F. des années folles 1919-1939 édité par les amis des P.T.T. d'Alsace - Imprimerie Julien Girold Shimeck dépôt légal 2 ième trimestre 1987.
  4. La Nature N° 2385 et 2386 des 13 et 20 décembre 1919 - CNUM 4KY28.97

Les cartes postales, les photos et les informations sur la station de Basse-Lande m'ont été transmises par mon ami Guy Radigois de Cordemais qui depuis nous a quitté.


© 2007-2012 Pierre Dessapt