Raconte-moi la radio

Lewis Howard LATIMER

Ingénieur et chercheur américain né à Chelsea, Massachussets le 4 septembre 1848, mort à New-York le 11 décembre 1928.

Lewis Howard LATIMER

Lewis H. Latimer était le fils de George et Rebecca Latimer d'anciens esclaves de Virginie.

George et sa femme s'étaient enfuis de Virginie en 1842 pour Boston et avaient été affranchis par une association caritative pour la somme de $400.

En 1863, à l'âge de 15 ans, le jeune Lewis s'engage dans la Union Navy où il fera son service militaire.

A la fin de cette période, il retourne à Boston et trouve un emploi de conseiller en brevets chez Crosby Halstead & Gould.

Vers 1876, il sera embauché par Alexander Graham Bell - l'inventeur du téléphone - dont il deviendra le premier assistant. Il dessinera pendant cette période les prémices du téléphone moderne.


En 1879, Lewis est embauché comme assistant manager et dessinateur en chef à la U.S. Electric Lighting Company, la compagnie dirigée par Hiram MAXIM, un concurrent de Thomas Edison.

Hiram MAXIM s'intéressa très tôt à l'électricité et déposera un grand nombre de brevets parmi lesquels un appareil à démagnétiser les montres, un fer à friser, une magnéto, une machine à riveter et une lampe à incandescence. En 1870, il installe le premier éclairage électrique dans le New York City building. Il mènera contre EDISON plusieurs procès pour faire valoir l'antériorité de son invention de la lampe à incandescence, mais ne réussira pas à faire reconnaitre qu'il était le vrai inventeur de l'éclairage électrique. Invité à l'Exposition Internationale d’électricité de 1881, il sera toutefois décoré par la France pour ses travaux dans le domaine de l'électricité. Après ces déboires juridiques, il se tournera vers la fabrication d'armes automatiques et restera pour l'histoire l'inventeur de la mitrailleuse (mitrailleuse MAXIM modèle 1908).

En janvier 1881, Latimer fait breveter un procédé de fabrication des filaments de carbone pour lampes d'éclairage - "Process of Manufacturing Carbons" - qui améliore la qualité et la productivité et allonge considérablement la durée de vie de ces composants.

En 1884, il est embauché par la Edison Electric Light Company à New York City comme chef-projeteur et expert juridique dans le domaine des brevets sur l'éclairage électrique.

C'est sans doute à cette période qu'il proposera à Edison la conception du culot à vis que nous utilisons encore de nos jours !

En 1892, la Edison Electric Light Company fusionne avec la Thomson-Houston Co. pour former General Electric.

Lewis H. Latimer deviendra expert reconnu au Conseil du Contrôle des Brevets de cette nouvelle compagnie.

En 1896, il rejoindra le groupe d'Experts formé dans le cadre du rapprochement entre GE et Westinghouse.

Il dirigera aussi l'installation de réseaux électriques urbains à New York et Philadelphie aux Etats-Unis, à Montréal au Canada et sera commis à Londres où il sera chargé de monter un département de lampes à incandescence pour la Maxim-Weston Electric Light Company.

Fils d'ancien esclave, ce jeune chercheur sera le premier noir américain collaborateur de Thomas Edison. Il fera partie de l'équipe connue sous le nom de "Edison's Pionners".

N'oublions pas que nous sommes encore au lendemain de la American Civil War et que l'embauche de noirs à des postes de responsabilité devait être encore très rare à cette époque.

En 1890, Latimer publiera un livre de référence "the book Incandescent Electric Lighting" ("Le livre de l'éclairage électrique incandescent"), un guide technique pour ingénieur électricien.

Lewis Howard LATIMER ne sera pas un homme uniquement doué pour la technique. Il sera un homme aux talents multiples, un homme connu comme Homme de la "Renaissance" diront les chroniqueurs de l'époque. Il sera à la fois poète talentueux, peintre, écrivain, musicien en plus d'avoir été un ingénieur-pionnier.

Pour l'anecdote, Lewis H. Latimer est aussi l'inventeur d'un système d'entretien des toilettes installées dans les wagons - invention de 1874, brevet #147,363 appelée "Water closet for railroad cars" ("Toilettes placard/armoire" d'où le sigle de W.C. adopté en France alors qu'il est peu, voire plus, utilisé de nos jours dans les pays anglo-saxons).

Il cessera ses activités en 1922 suite à une perte de la vue.

Une école publique de Brooklyn porte son nom (The Lewis H. Latimer School). Le Lewis H. Latimer Gardens a été inauguré en 1971 près de Leavitts Park à Flushing (NYC Queens). La petite fille de Lewis mène actuellement un projet d'aménagement en musée de sa maison à Flushing.

Maison de Lewis H. Latimer
Quartier Flushing dans le Queens à New York
Maison de style Queen Anne construite en 1888

Sources :

  1. Les sites web sur le sujet


© 2010-2012 Pierre Dessapt