Raconte-moi la radio

William Thomson, Lord Kelvin

Mathématicien et physicien britannique né à Belfast en 1824, mort  le 17décembre 1907 à Netherhall, Strathclyde.

W.THOMSON Lord KELVIN

Sir William THOMSON est sans doute l'un des plus grands maîtres de la physique de son temps.

Il était si doué qu'il entra à l'université de Glasgow à l'age de dix ans.

Il termina brillamment ses études avec distinction et se rendit immédiatement en France pour rencontrer les scientifiques contemporains.

En 1846, alors âgé de 22 ans à peine, il est nommé professeur à l'université de Glasgow où il restera jusqu'en  1899.

Dans le domaine de la thermodynamique, Kelvin étudie les travaux de James Prescott JOULE (1818-1889) sur la transformation de l'énergie mécanique en chaleur.

En 1852, ils découvrent ensemble le phénomène de refroidissement provoqué par la détente des gaz appelé l'effet  Joule-Thomson.

En 1848, Kelvin propose l'échelle de températures absolue qui porte son nom (°K).

James Prescott JOULE

Ses travaux dans le domaine de l'électricité ont eu une importance capitale pour la télégraphie en particulier ses études sur les circuits oscillants.

Il étudie la théorie mathématique de la signalisation par câble et apporte des améliorations à la fabrication des câbles électriques, à la construction du galvanomètre à miroir et de l'enregistreur à siphon.

Il travaille comme conseiller scientifique lors de l'installation du câble télégraphique de l'Atlantique de 1857 à 1858 et de 1865 à 1866.

Il est anobli en 1866 suite à ses travaux sur le câble sous-marin et à sa contribution à l'amélioration des instruments de navigation : il redessina  la boussole marine, inventa un dispositif de prédiction des marées et un appareil de sondage des hauts et bas-fonds.

Kelvin a étudié également la nature oscillatoire de la décharge électrique, les propriétés électrodynamiques des métaux et le calcul mathématique du magnétisme.

Il met en évidence l'analogie entre les phénomènes électromagnétiques et l'élasticité.

Il  montre par exemple que les équations d'équilibre des contraintes dans un solide élastique sont applicables aux distributions des forces dans un champ électrostatique.

Ces travaux seront repris par Maxwell.

Avec le physicien allemand Hermann Ludwig Ferdinand von Helmholtz, Kelvin estima l'âge de la terre, la contraction du Soleil et calcula l'énergie émanant de sa surface.

 

Parmi les appareils inventés ou améliorés par Kelvin, on trouve aussi un analyseur d'harmoniques et un appareil mécanique d'intégration des équations différentielles.

Il fut président de la Royal Society en 1890 et, en 1902, il fut décoré de l'ordre du Mérite.

Il recevra en 1892, le titre de baron Kelvin of Largs .

Il meurt en 1907 à l'age de 83 ans.

 

Sources : Le  Dictionnaire des Inventeurs et des Inventions  - LAROUSSE

© 2000-2007 Pierre Dessapt