Raconte-moi la radio

John Frederic DANIELL

Physicien et chimiste anglais né à LONDRES le 12 mars 1790, mort dans cette même ville le 15 mars 1845.

Il est le fils d'un avocat et reçoit une très bonne éducation qui l'amène à un diplôme à l'Université d'Oxford. 

Il commence sa carrière dans une sucrerie où il met au point plusieurs améliorations dans le processus d'élaboration du sucre. Puis il quitte l'industrie et accède à un poste de professeur de physique à l'University of Edinburgh - Scotland à l'age de 23 ans.

Vers 1817, il reprend quelques activités industrielles dans le domaine de la chimie, en complément de l'enseignement et dirige la Continental Gas Company où il développe de nombreuses améliorations dans les techniques générales de fabrication du gaz.

Daniell (à gauche) et Faraday dans les années 1840

Il est l'inventeur d'un hygromètre à condensation dit "à point de rosée" en 1820, d'un pyromètre en 1830.

Il est nommé en 1831 professeur de chimie et météorologie au King's College de LONDRES où il enseignera jusqu'à sa mort.

Il rencontre Michael FARADAY qui recherche une source de courant plus performante que la pile de Volta. Il va mettre au point en 1836, une pile impolarisable à 2 liquides .

L'image ci-contre montre les 2 savants : Daniell à gauche et Faraday à droite à cette même époque.

Son prestige et ses qualités de chimiste lui vaudront d'être nommé en 1841 Vice-Président de la Chemical Society of London.

Il s'intéressera aussi à la météorologie.

Il meurt prématurément à l'age de 55 ans d'une crise cardiaque lors d'un exposé devant la Royal Society.

Sources : 

  1. Le  Dictionnaire des Inventeurs et des Inventions  - LAROUSSE
  2. Adventures in Cybersound  - John Frederic DANIELL - Dean P. Currier
  3. FARADAY the Life - James Hamilton - HarperCollins Publishers - 2002

 

© 2000-2007 Pierre Dessapt