Raconte-moi la radio

John Canton

Physicien britannique né à Stroud dans le Gloucestershire en 1718 et mort à Londres en 1772.

Issu d'une humble famille de tisserands, il fréquente d'abord l'école locale où il est remarqué pour sa grande intelligence.

Il est alors envoyé à Londres pour poursuivre ses études.

Nommé plus tard instructeur au Spital Square de Londres, il se distingue comme brillant expérimentateur ce qui lui vaut d'être admis comme Membre de la Royal Society.

Il est connu pour ses recherches sur le magnétisme et ses expériences sur l'induction électrostatique.

Les conclusions de ses travaux remettent en cause les théories électriques de l'époque (modèles à un ou deux fluides) qui exigent un transfert de fluides électriques.

Il met en évidence l'effet atténuant de la chaleur sur les charges électrostatiques.

Il était l'ami de Benjamin Franklin et fut l'un des premiers à vérifier ses conclusions sur les phénomènes électriques atmosphériques et sur la foudre.

Il a inventé un électromètre et a étudié les variations du magnétisme terrestre pendant les aurores polaires.

Il étudia la compressibilité de l'eau et montra vers 1762 que tous les liquides étaient compressibles.

Sources : 

  1. Dictionary of National Biography
  2. Kippis Andrew, Biographica Britannica (1787, reprinted 1974, vol. 3)

© 2000-2007 Pierre Dessapt