Raconte-moi la radio

Ernst Fredrik Werner ALEXANDERSON

Scientifique et Ingénieur né en janvier 1878 à Upsala en Suède et mort le 14 mai 1975 à New-York à l'age de 97 ans.

Ernst Alexanderson était le fils d'un juge. Très jeune, il développa un intérêt pour la physique et fut admis à l'Institut Royal de Stockholm où il passa ses examens avec succès.

Son diplôme en poche, il part faire une thèse à l'université technique de Berlin . Là, il découvre un livre du Docteur Charles Steinmetz de la General Electric qui traite des courants alternatifs et il se prend d'envie d'aller aux US pour rencontrer ce célèbre et génial physicien.

Cette rencontre aura lieu en 1902.

Il commence à collaborer avec Fessenden qui cherche à réaliser un alternateur capable de générer des ondes de haute fréquence pour la réalisation d'un émetteur radiophonique à ondes entretenues.

Les alternateurs de production de courant fonctionnent à 60 Hz ce qui est très insuffisant pour les applications radioélectriques envisagées par Fessenden et ses propres essais n'ont pas permis de construire une machine capable d'aller au delà de 1,000 Hz.

En 1904, Fessenden se tourne vers General Electric et demande à Alexanderson de concevoir une machine capable de générer un courant à 10,000 Hz. Le projet paraît impossible.

Cela prendra 2 ans et en 1906 Alexanderson réussit à mettre au point un alternateur de 2 KW. 50 KHz qui est mis en test à la station de radio de Brant Rock.

La nuit de Noël 1906, les marins en mer vont entendre des passages de la bible lus par Fessenden lui-même ainsi qu'un solo de violon et une courte allocution.

La Radiodiffusion (broadcasting) était née !

Les alternateurs haute fréquence d'Alexanderson vont servir à toutes sortes d'expérimentation dans le domaine de la radiodiffusion naissante.

Marconi commandera un alternateur de 50KW puis un de 200 KW pour sa station de New Brunswick dans le New Jersey.

Pour l'histoire, il faut se souvenir que cette station permit au Président Wilson, pendant la Conférence de Versailles, de garder un contact téléphonique permanent avec ses représentants en France.
ooOoo

Pendant sa vie, Alexanderson aura déposé 344 brevets ce qui le place au troisième rang après Thomas EDISON et Elihu THOMPSON le fondateur de la General Electric.

Sources :

  1. Le Dictionnaire des Inventeurs et des Inventions - LAROUSSE

© 2000-2007 Pierre Dessapt